Famille

Graines d’Opéra / Les Noces de Saba

Musique ancienne

Dans le cadre de Lyrique en quartier(s), Clermont Auvergne Opéra offre chaque saison aux jeunes des quartiers prioritaires, la possibilité d’une pratique artistique exercée en temps scolaire, dans un cadre professionnel, par la création d’un spectacle lyrique original. En 2020-2021, le projet est confié à Bruno Bonhoure et la Camera delle Lacrime.

sam. 19 Juin 2021 - 16H
Opéra-Théâtre + d'infos
Durée 45 min
Réservation conseillée
Entrée libre

Direction musicale Bruno Bonhoure
Mise en scène Khaï-dong Luong
Scénographie Clermont Auvergne Opéra
Lumières Opéra-Théâtre de Clermont-Ferrand

La Camera delle Lacrime
Chant, luth, viola d’arco Stéphanie Petitbon
Chant, violon oriental, oud Mokrane Adlani
Chant, flûte mandingue, tamani (tambour parlant), Djéli n’goni (luth du griot) Oua-Anou Diarra
Chant, Kora, percussions Xavier Gob
Régisseur, son, lumière Jean Bouther

L'histoire de la reine de Saba et du roi Salomon

Dans le Livre Vermeil de Montserrat, à partir des dix chants de dévotion à la Vierge noire de Montserrat, les musiciens de La Camera delle Lacrime accompagnés du choeur des pèlerins, invitaient le public à vivre un « pèlerinage vu de l’intérieur ». En 2021, avec les Noces de Saba, Bruno Bonhoure et Khaï-dong Luong inventeront l’événement qui unit la reine de Saba au roi Salomon, fils du roi David pour proposer au spectateur d’assister à une fête où la musique et le rythme seront au centre de l’écriture dramatique. Dans le style propre à La Camera delle Lacrime, les lignes mélodiques de la Missa Luba seront exécutées par des chanteurs solistes accompagnés d’un chœur d’enfants.
Avec Salomon et la reine de Saba, ce sont deux univers qui se rencontrent et se combinent. Salomon a reçu pacifiquement l’énigme qu’incarne la personnalité de la reine du sud. L’un et l’autre conjuguent deux forces complémentaires. Tous les deux sont plus forts à la fin qu’au début de l’histoire.

Retour saison